Trump et le « Brexit environnemental »




Donald Trump a encore fait des siennes. En annonçant le retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, le président américain signe une forme de « Brexit » environnemental et isole encore un peu plus la première puissance économique mondiale. Erreur historique pour de nombreux observateurs. Erreur stratégique surtout regrettée par les acteurs économiques, à l’exemple du P-DG de Goldman Sachs qui qualifie la décision de Trump de « revers pour l’environnement et pour la position de leadership des États-Unis dans le monde ».

Si l’accord de Paris perd l’une de ses principales locomotives, il lui faut en trouver une autre. C’est le pari d’Emmanuel Macron qui a immédiatement réagi et a invité, dans une posture très gaullienne, les résistants américains à le rejoindre. Il positionne ainsi la France comme l’un des pays leaders sur les questions environnementales sur lesquelles peuvent s’embarquer un certain nombre de secteurs économiques. A commencer par celui de l’industrie immobilière… Lire +

L’Hôtel de Ville de Paris illuminé de vert, 1er juin 2017 © Emeric Fohlen / NurPhoto

Article publié sur Business Immo
Consulter la source




Leave a Reply