Série Bâtiment intelligent by Cisco – L’avenir des villes durables




La lutte contre le réchauffement climatique est un enjeu majeur, le modèle actuel essentiellement basé sur les ressources fossiles n’est ni durable, ni écologique, nous en avons tous conscience. Les pays industrialisés se sont engagés à réduire de manière significative leurs émissions de gaz à effet de serre. C’est le facteur 4 du rapport du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable sous l’égide du ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, pour lequel la France doit diviser par 4 ses émissions à horizon 2050.

Dans le domaine de la construction, la priorité est donnée aux bâtiments à basse consommation qui associe le numérique pour apporter une réponse ciblée et adaptée à la réussite de la transition énergétique.

Le terme de bâtiment intelligent recouvre à la fois la notion de maison communicante individuelle (Smart home) et de bâtiment à énergie positive (Smart building). En France, le secteur du bâtiment est le plus gros consommateur d’énergie parmi les différents secteurs économiques français. Sa consommation représente 42,5 % de la consommation énergétique française et environ 68 millions de tonnes d’équivalent pétrole (Source : Ministère de l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement).

Face à ces défis, le bâtiment d’aujourd’hui doit intégrer :

  • La gestion intelligente dès la conception et ensuite dans l’exploitation du bâtiment et ses apports en terme de gain énergétique ;
  • La régulation énergétique soutenue par les équipements intelligents via les objets connectés notamment.

« Le bâtiment intelligent peut être défini comme un bâtiment à haute performance énergétique, capable de gérer de manière optimisée des équipements consommateurs et des moyens de production et du stockage de l’énergie tout en assurant le confort des usagers » définition donnée par Karim Beddiar et Jean Lemale du CESI dans leur excellent ouvrage « Bâtiment intelligent et efficacité énergétique ».

Plus précisément, il s’agit de mettre de l’intelligence sur le réseau électrique privé des bâtiments (habitation, immeubles, bureaux…) via les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) pour optimiser la gestion de l’énergie et des équipements électriques sur le réseau. Ces bâtiments constitueront une brique communicante dans les réseaux publics de distribution. Un des objectifs est également d’apporter des services aux usagers pour une qualité de vie et un meilleur confort, ce qui nécessite une approche holistique de l’intégration des nouvelles technologies.

Toutefois, au fur et à mesure que le nombre de réseaux et de connexions au sein des bâtiments augmente, ils deviennent de plus en plus complexes. L’interconnexion et l’interopérabilité de systèmes de construction isolés tels que l’éclairage, la climatisation, les systèmes de badging, la sécurité, la vidéosurveillance, les capteurs et les équipements audio-vidéo, dans un seul système convergé est fondamental pour la transformation numérique des bâtiments.

Cisco et ses partenaires consacrent une part importante de leurs revenus à l’innovation, leur vision étant de construire l’architecture de construction de prochaine génération en la rendant fluide, évolutive, sûre et accessible.

Concrètement le commutateur Cisco Catalyst Digital Building Series est le premier commutateur spécialement conçu pour l’industrie optimisée pour les déploiements PoE basse tension, la connectivité IoT et l’automatisation des bâtiments dans les bâtiments intelligents. Les commutateurs de Digital Building Series simplifient de manière significative le déploiement, y associant une sécurité intégrée, développant la valeur et réduisant aussi le coût du bâtiment.

5 innovations apportées au marché pour accélérer la transformation numérique des bâtiments :

  • La Convergence – Ce commutateur permet la convergence IP et l’interopérabilité de systèmes de construction disparates tels que l’éclairage, le HVAC, les systèmes de badging, la surveillance sur le protocole CoAP.
  • L’extension de l’architecture du réseau numérique de Cisco aux bâtiments numériques – Automation, sécurité et analyse apportées aux bâtiments numériques pour les périphériques IoT permet une navigation plus rapide, un approvisionnement et une surveillance automatisés, une détection et une atténuation intelligentes des menaces. Par exemple, les ports d’éclairage ne peuvent être utilisés que pour l’éclairage sans accession possible aux autres zones du réseau.
  • UPOE rapide et perpétuel: la première technologie Cisco Universal Power over Ethernet (UPOE) de 60 W par port de l’industrie offre deux fois plus de puissance au PoE + actuel, ce qui permet une luminosité plus élevée, ainsi qu’un démarrage rapide et une puissance sans interruption grâce à Perpetual UPOE, qui est capable d’allumer les lumières si un incident ou une panne supérieure à 5 secondes survenait.
  • L’installation intelligente et simple: c’est le 1er commutateur activé Bluetooth avec une application mobile pour une facilité d’utilisation et une installation inégalées (iOS et application Android). Il simplifie et rend facile l’installation et le déploiement.
  • La conception sans ventilateur – c’est 1er interrupteur sans ventilateur semi-accidenté de l’industrie qui le rend idéal pour le déploiement sans bruit dans les plafonds. Il permet une expérience stellaire sans bruit.

Le bâtiment intelligent vous intéresse et vous souhaitez en parler avec nos spécialistes ?

Rendez-vous au salon Vivatech du 15 juin au 17 juin 2017, porte de Versailles où Cisco sera présent.

La promesse de Viva Technology est de réunir cette année 5 000 start-up, mais aussi les investisseurs, entreprises et leaders mondiaux du monde. Au cours de cet événement, les startups auront la possibilité de faire partie du laboratoire “IoT for Business” de Cisco.

 

Le bâtiment intelligent est l’avenir des villes de demain.




Leave a Reply