Saint-Gobain, une tour cristalline au cœur de La Défense




La pose de la première pierre de la Tour Saint-Gobain, le 19 avril, inscrit une nouvelle page dans l’histoire de La Défense. L’agence Valode & Pistre a imaginé un immeuble translucide, culminant à 165 m, semblant se jouer des lois de l’apesanteur. A sa livraison, mi-2019, il accueillera le siège social de Saint-Gobain.

«Savez-vous que l’histoire de Saint-Gobain commence à Versailles, à la Galerie des Glaces ?». Denis Valode, l’un des architectes du projet, a manifestement été habité par le passé de l’entreprise, mais surtout par les possibilités qu’apporte le matériau: les reflets du verre, le jeu de transparence, de finesse et de passage entre les espaces dedans et dehors. «Aujourd’hui Saint-Gobain se réalise davantage autour de l’environnement, de l’isolation, mais nous avons pensé cette tour, qui sera le siège de l’entreprise, en rappel à son savoir-faire historique», indique l’architecte. Culminant à 165 m (44 niveaux, 49 000 m2 de surface de plancher), entièrement en verre et conjuguant des effets de lévitations et de surplombs assumés, l’immeuble de grande hauteur (IGH) sera, selon Denis Valode, «un monument dans la ville, une grande sculpture urbaine».

Lire la suite sur le Moniteur.fr

© Valode & Pistre Architectes

Article publié sur Le Moniteur
Consulter la source




Leave a Reply