Réseau de chaleur: Poitiers veut atteindre 15000 utilisateurs




Créé en 1967, le réseau de chaleur de la ville de Poitiers assure aujourd’hui le chauffage auprès de 7500 équivalents logements répartis sur trois quartiers (les Couronneries, Touffenet et Saint-Eloi) qui totalisent quelque 20 000 habitants. Quatorze kilomètres de canalisations et 78 sous-stations diffusent l’énergie dans des logements collectifs mais également des ensembles sportifs, centres commerciaux et établissements scolaires.

Un mix énergétique

Ce réseau s’appuie à 70% sur une production d’énergie renouvelable, provenant à 50% de la récupération de la chaleur générée par l’unité de valorisation énergétique de Saint-Eloi. Une chaufferie au bois complète ce dispositif. Enfin, dans ce mix énergétique, les 30% restant proviennent du gaz naturel. «En 2015, le délégataire (Dexia, groupe EDF, NDLR) a produit un schéma directeur du réseau. Il avait pour objectif de détecter les potentiels de raccordement en dehors du périmètre initial. La conclusion ayant été positive, un avenant a acté l’extension du champ d’action de la délégation de service public (DSP)», explique-t-on au sein des services techniques de la communauté d’agglomération de Grand Poitiers (Vienne) qui a pris en charge la compétence «réseau de chaleur» depuis juillet dernier; elle était initialement gérée par la ville de Poitiers. Un vote communautaire a confirmé l’extension du réseau à la fin 2016.

Lire la suite de l’article sur Le Moniteur.fr
Consulter la source




Leave a Reply