Le CESE se penche sur la contribution du dialogue sciences-société




Le dialogue sciences-société consiste non seulement à envisager toutes les formes possibles de diffusion de la culture scientifique, et à permettre l’examen croisé par les différents acteurs de ses données et conclusions, mais aussi à accepter des formes de coconstruction des orientations de la recherche, sans distinction discriminante entre recherche fondamentale et recherche appliquée.
 
La mise en œuvre de trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre compatibles avec l’objectif 2°C requiert une amplification des efforts de recherche et d’innovation dans les technologies et dans les usages, déjà entrepris entre Paris et Copenhague. L’avis du CESE sur « L’éducation à l’environnement et au développement durable tout au long de la vie, pour la transition écologique » datant de 2013 allait déjà dans ce sens.
 
Dans cette continuité, la section de l’Environnement s’attachera à analyser l’organisation de cet effort largement interdisciplinaire. Il convient d’inventer les modes et les lieux d’interactions et de dialogue entre sciences et société ; de stimuler la participation citoyenne
et celle de la société civile au sens large, en vue d’une véritable prise en compte des enjeux liés à la lutte contre le réchauffement climatique et à l’adaptation. 
Pour en savoir plus et voir les autres entretiens

Article publié sur Mediaterre habitat
Consulter la source




Leave a Reply