Edouard Philippe, un Normand qui écoute le secteur de la construction




Les acteurs normands du bâtiment et des travaux publics témoignent du dynamisme et de l’engagement du nouveau Premier ministre. Tant dans les projets qu’il a menés comme maire du Havre et pour son agglomération que pour l’Axe-Seine.

2017 est décidément une année faste pour Le Havre. La ville fête ses 500 ans d’existence et son maire, Edouard Philippe (Les Républicains), a été nommé Premier ministre lundi 15 mai en milieu d’après-midi. Le Président de la République, Emmanuel Macron, a choisi un homme de droite modérée, soutien d’Alain Juppé lors des primaires de son camp, pour piloter son action gouvernementale. Edouard Philippe devrait annoncer la composition de son gouvernement ce mardi 16 mai en fin de journée, et ses choix seront  guettés. Pour le BTP, le profil du jeune élu (46 ans) est a priori rassurant : tout au long de son mandat d’élu local, l’homme a montré sa sensibilité aux enjeux de la construction, tant côté travaux publics que bâtiment.

Son prédécesseur à la mairie du Havre, Antoine Rufenacht, avait mené une politique de grands travaux (tramway, stade de football, réhabilitation d’anciens docks). Edouard Philippe s’est inscrit dans la continuité dès sa prise de fonctions en 2010, en travaillant tant à achever les projets qu’à en soutenir de nouveaux.
Lire la suite sur le Moniteur.fr

Article publié sur Le Moniteur
Consulter la source




Leave a Reply