Deux semaines biosourcées sur Construction21




A l’heure où le secteur du bâtiment s’oriente vers la quantification de son empreinte carbone avec le label E+C-, le bâtiment biosourcé semble s’imposer de plus en plus. Les tendances de marché le confirment : dans le secteur des isolants, la croissance du marché est soutenue depuis 4 ans, de l’ordre de +10%/an. De plus en plus de collectivités encouragent le recours à ces solutions, comme l’Île-de-France, qui vient de voter une aide à la construction de logements biosourcés.

Malgré cela les biosourcés soulèvent toujours de nombreuses questions. En matière de technicité et de coût, il s’agit davantage d’une méconnaissance de la part des acteurs que de réelles problématiques, même s’il reste évidemment des efforts à produire.

En revanche, des questions se posent sur le lien entre territoires et matériaux biosourcés : on imagine aisément des filières de proximité, porteuse à la fois en matière d’environnement mais aussi d’économie et de société. Cependant ces deux derniers aspects sont difficilement tangibles.

Autre question essentielle, celle de la fin de vie des matériaux biosourcés, dans une logique d’économie circulaire. Là encore, la seconde vie des matériaux biosourcés, si elle peut parfois sembler évidente, pose question : quels sont les meilleurs scénarios d’un point de vue environnemental ? Comment les mettre en œuvre ?

 Au travers des articles publiés dans les deux semaines qui suivent, l’objectif est de donner un aperçu de la richesse et de la diversité de la filière biosourcée, et des problématiques qui s’y rattachent. Des exemples de projets, des sujets de fonds ou encore des actualités fraîches rythmeront ces deux semaines riches en matériaux biosourcés.

 

Bonne lecture à tous !

 

Eventuellement mise en avant le même jour du projet suivant : http://www.construction21.org/france/case-studies/fr/maison-du-tourisme-de-troyes.html




Leave a Reply