Anru 2, quelles sont les nouveautés ?




Alors que la phase de préfiguration du NPNRU s’achève, la phase des premières signatures de convention débute. C’est Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports en compagnie d’Hélène Geoffroy, secrétaire d’État chargée de la ville qui ont présenté une communication relative à la mise en œuvre du NPNRU dit Anru 2.

De ANRU 1 à ANRU 2

Anru 1 ou PNRU, Programme de Renouvellement Urbain, a été lancé en 2003. Il a généré 50 milliards d’euros d’investissement et a ainsi permis la construction et la réhabilitation de 600.000 logements. Les 600.000 opérations ont concerné 150.000 démolitions, 315.000 réhabilitations et 135.000 reconstructions. L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) disposait alors de 12 milliards d’euros pour faire un effet de levier au travers de 400 conventions.

Anru 2 ou NPNRU a été lancé en 2014 avec l’espoir pour le gouvernement de générer 25 milliards d’euros d’investissement. Cette fois, l’Anru disposera de 6 milliards d’euros sur 10 ans, dont 5 milliards d’euros apportés par Action Logement et 1 milliard d’euros venant du budget de l’État. Le programme Anru 2 porte sur 216 quartiers via 116 conventions. Plus de 250 opérations d’investissement ont déjà été retenues par le NPNRU. Ces opérations portent sur 16.000 logements et comprendront 10.700 démolitions ainsi que 3.000 réhabilitations. Aussi, la reconstruction de plus de 2.300 logements sociaux est programmée en dehors des quartiers afin de favoriser la mixité sociale.

ANRU + : un ami sur l’innovation urbaine et sociale

Anru + est un appel à manifestation (AMI) destinée aux quartiers bénéficiant du NPNRU et plus particulièrement aux 200 quartiers d’intérêt national. L’objectif de cet AMI est de développer l’innovation urbaine et sociale. 15 à 20 projets seront sélectionnés et les solutions qu’ils proposent devront être « modélisables afin d’inventer de nouvelles solutions applicables sur l’ensemble du territoire national » précise Patrick Kanner, ministre de la Ville. Le lancement de cet AMI confirme l’enveloppe de 50 millions d’euros accordés à l’Anru dans le cadre du troisième programme d’investissements d’avenir (PIA 3) dont le lancement a été anticipé au 14 mars 2017.

L’Île-de-France s’engage avec l’ANRU pour le renouvellement urbain

Le 17 mars 2017, la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse et le préfet de Région, Michel Delpuech, ont signé une convention de partenariat avec François Pupponi, président de l’Anru, en faveur du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) en Ile-de-France. La convention acte l’engagement de la région qui mobilisera 250 millions d’euros pour améliorer la vie quotidienne des villes et des quartiers. L’argent financera en priorité la sécurité, le développement des services et commerces de proximité et de pied d’immeuble ainsi que les équipements pour l’enfance et la jeunesse. La Région apportera ainsi son appui au NPNRU qui débutera cette année pour 8 ans et concernera 102 quartiers en Ile-de-France sur les 400 au niveau national dont 59 d’intérêt national et 43 d’intérêt régional. La convention prévoit également la constitution d’un comité régional destiné à assurer la bonne coordination des partenaires et le suivi des projets.

Article rédigé par ALTEREA

D’autres actualités sur www.alterea.fr

 




Leave a Reply